Aide a la navigation RESULTAT DE LA RECHERCHE
Elaeagnus
Famille des Eléagnacées
Les genres
Photo de Zoya Akulova sur le site http://calphotos.berkeley.edu - Licence CC BY-NC 3.0
Photo de Barry Rice sur le site http://calphotos.berkeley.edu - Licence CC BY-NC-SA 3.0

Le genre Elaeagnus (Eléagnus, Chalef) comprend un petite centaine d'espèces végétales dicotylédones appartenant à la famille des Eléagnacées.

Les plantes qui le composent sont majoritairement originaires des régions tempérées d'Asie. Une des espèces, Elaeagnus triflora, est originaire d'Australie, une autre, Elaeagnus commutata, est originaire d'Amérique du nord, Elaeagnus angustifolia est originaire d'Europe.

Le nom latin de ce genre vient du grec "elaea" (olivier) et "gnos" (sacré). Quant au nom populaire "chalef" ("saule" en arabe), il vient d'une ancienne croyance erronée apparentant le genre Elaeagnus au genre Salix.

Photo de Steven J. Baskauf sur le site http://bioimages.vanderbilt.edu - Licence CC BY-NC-SA 3.0

Ce sont essentiellement des arbustes et quelques petits arbres à feuillage persistant ou caduc. Ils sont intéressants pour améliorer les sols dégradés, des nodosités sur leurs racines favorisant une symbiose avec des bactéries qui permettent de fixer dans le sol l'azote atmosphérique.

Leurs feuilles sont disposées de façon alterne et présentent un contour entier, une nervation pennée et un limbe ovale se terminant par un apex aigu.

Les troncs, tiges, rameaux et feuilles sont recouverts d'un voile constitué par de minuscules écailles argentées, donnant à la plante un aspect grisonnant.

Photo de JC Schou (http://www.biopix.com) sur le site http://eol.org - Licence CC BY-NC 3.0
Photo de Gerrit Davidse sur le site http://www.tropicos.org - Licence CC BY-NC-SA 3.0

Les chalefs sont des plantes hermaphrodites fleurissant au printemps ou à l'automne.

Leurs fleurs sont petites mais très parfumées. Elles n'ont pas de pétales, seulement un calice pétaloïde gamosépale à 4 lobes. Les étamines sont aussi au nombre de 4, et le pistil est formé d'un seul carpelle (on le dit alors unicarpellé).

L'ovaire est supère et le fruit est une drupe comestible savoureuse. Certaines espèces comme Elaeagnus angustifolia ou Elaeagnus multiflora sont parfois plantées comme espèces fruitières.

Quelques espèces de Elaeagnus :


      -  Elaeagnus angustata
      -  Elaeagnus angustifolia (Olivier de Bohême)
      -  Elaeagnus annamensis
      -  Elaeagnus argyi
      -  Elaeagnus bambusetorum
      -  Elaeagnus bockii
      -  Elaeagnus bonii
      -  Elaeagnus calcarea
      -  Elaeagnus caudata
      -  Elaeagnus cinnamomifolia
      -  Elaeagnus commutata
      -  Elaeagnus conferta
      -  Elaeagnus courtoisii
      -  Elaeagnus davidii
      -  Elaeagnus delavayi
      -  Elaeagnus difficilis
      -  Elaeagnus epitricha
      -  Elaeagnus fasciculata
      -  Elaeagnus formosana
      -  Elaeagnus formosensis
      -  Elaeagnus geniculata
      -  Elaeagnus glabra
      -  Elaeagnus gonyanthes
      -  Elaeagnus griffithii
      -  Elaeagnus grijsii
      -  Elaeagnus guizhouensis
      -  Elaeagnus henryi
      -  Elaeagnus heterophylla
      -  Elaeagnus hunanensis
      -  Elaeagnus indica
      -  Elaeagnus infundibularis
      -  Elaeagnus jiangxiensis
      -  Elaeagnus jingdonensis
      -  Elaeagnus kanaii
      -  Elaeagnus lanceolata
      -  Elaeagnus lanpingensis
      -  Elaeagnus laosensis
      -  Elaeagnus latifolia
      -  Elaeagnus lipoensis
      -  Elaeagnus liuzhouensis
      -  Elaeagnus longiloba
      -  Elaeagnus loureiroi
      -  Elaeagnus luoxiangensis
      -  Elaeagnus luxiensis
      -  Elaeagnus macrantha
      -  Elaeagnus macrophylla
      -  Elaeagnus magna
      -  Elaeagnus matsunoana
      -  Elaeagnus maximowiczii
      -  Elaeagnus micrantha
      -  Elaeagnus mollis
      -  Elaeagnus montana
      -  Elaeagnus morrisonensis
      -  Elaeagnus multiflora
      -  Elaeagnus murakamiana
      -  Elaeagnus nanchuanensis
      -  Elaeagnus obovata
      -  Elaeagnus obovatifolia
      -  Elaeagnus obtusa
      -  Elaeagnus oldhamii
      -  Elaeagnus ovata
      -  Elaeagnus pallidiflora
      -  Elaeagnus parvifolia
      -  Elaeagnus pilostyla
      -  Elaeagnus pingnanensis
      -  Elaeagnus pungens
      -  Elaeagnus pyriformis
      -  Elaeagnus retrostyla
      -  Elaeagnus rivularis
      -  Elaeagnus rotundata
      -  Elaeagnus s-stylata
      -  Elaeagnus sarmentosa
      -  Elaeagnus schlechtendalii
      -  Elaeagnus songarica
      -  Elaeagnus stellipila
      -  Elaeagnus takeshitai
      -  Elaeagnus taliensis
      -  Elaeagnus tarokoensis
      -  Elaeagnus thunbergii
      -  Elaeagnus tonkinensis
      -  Elaeagnus tricholepis
      -  Elaeagnus triflora
      -  Elaeagnus tubiflora
      -  Elaeagnus tutcheri
      -  Elaeagnus umbellata
      -  Elaeagnus viridis
      -  Elaeagnus wenshanensis
      -  Elaeagnus wilsonii
      -  Elaeagnus wushanensis
      -  Elaeagnus xichouensis
      -  Elaeagnus xingwenensis
      -  Elaeagnus xizangensis
      -  Elaeagnus yoshinoi
      -  Elaeagnus yunnanensis
      -  Elaeagnus x maritima
      -  Elaeagnus x reflexa
      -  Elaeagnus x submacrophylla Ebengei (Eléagnus ebbingei)


Classification phylogénétique APG III
Règne Archéplastides
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Noyau des Dicotylédones vraies
Clade Rosidées
Clade Fabidées
Ordre Rosales
Famille Eléagnacées
Genre Elaeagnus

Classification de Cronquist
Règne Plantae
Sous-règne Viridiplantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidées
Ordre Protéales
Famille Eléagnacées
Genre Elaeagnus
Dernière mise à jour du site le 28 mai 2021
Page modifiée le 19 novembre 2020